LES CHAMPIONS DANS LEUR LIGUE

Le moins que l’on puisse dire, c’est que cette année, la Champions League a déjà réservé son lot de surprises avec des résultats étonnants et des éliminations qui le sont tout autant !

Il y a à peine un mois, les Blaugranas voyaient la vie en rose. Leader du championnat et encore en course pour remporter une nouvelle Champions League, voilà qu’en moins de 30 jours, on est passé du rêve au cauchemar au Camp Nou ! Contre toutes attentes, les coéquipiers de Lionel Messi ont été sortis de la coupe aux grandes oreilles par son rival, l’Atletico Madrid ! Mais ce qui est inquiétant, au-delà de cette élimination, c’est qu’on a l’impression que le Barça est au bout d’un cycle. Véritable machine à gagner, les Barcelonais ont été incapables de résister à Antoine Griezmann, la nouvelle pépite du football français.

Déjà au match aller et malgré l’exclusion qu’on juge tout de même (très) sévère de Fernando Torres, les Blaugranas se sont cassés les dents sur la défense de fer des Madrilènes. Et au match retour, ce qui devait arriver arriva ! Le grand Barça est sorti par la toute petite porte. Cette élimination aura-t-elle des conséquences sur la suite de la saison et sur les années à venir ? On a déjà eu un élément de réponse en Liga où les Barcelonais viennent de s’incliner, à la maison, contre la modeste équipe de Valence qui lutte pour sa survie.

Une troisième défaite de suite pour les protégés de Luis Enrique, ce qui n’était plus arrivé depuis février 2003, malgré le 500è but de Lionel Messi qui est désormais à la merci des deux autres clubs madrilènes pour le titre de champion d’Espagne et qui a donc dit adieu prématurément à la Champions League.

fcb_duseDe son côté, le Real Madrid est en train de monter très clairement en puissance. Depuis sa victoire, tiens tiens, au Barça, les coéquipiers de Cristiano Ronaldo sont sur un nuage. Malgré une surprenante défaite lors du match aller à Wolfsburg (2-0), les Madrilènes sont dans la forme de leur vie tout comme… l’étalon portugais. Pour remonter la pente et ne pas faire couler le navire blanc, les Merengues avaient besoin de trois buts pour sortir les Allemands. Et comme par hasard, ces trois buts sont tombés des pieds d’un certain… Cristiano Ronaldo ! Qu’on l’aime ou pas, on ne peut qu’être admiratif devant son talent.

Contrairement à d’autres, Ibrahimovic pour ne pas le citer, la star du Portugal répond TOUJOURS présent lors des grands rendez-vous ! Et quand on voit que Benzema a décidé de montrer que la fédération française avait tort de le bannir de l’équipe nationale pour le prochain Euro, SON Euro, on peut se demander jusqu’où cette équipe madrilène peut aller ? Jusqu’au bout ? Très certainement car les Bale, Rodrigues et autres Kroos ne tournent pas encore à plein régime ! Après l’ère des Galactiques, le Real Madrid est à l’aube d’un éventuel nouveau règne !

realmadridOn en parlait plus haut, la surprise de cette Champions League est aussi venue des pieds de l’Atletico Madrid qui a sorti le (grand) Barça. Une équipe de l’Atletico qui commence (enfin) à être prise au sérieux. Dotée d’une défense de fer, la (deuxième) équipe de Madrid est capable de renverser des montagnes à l’image de son entraineur, Diego Simeone.

Véritable feu follet sur le banc (comme il l’était d’ailleurs tout au long de sa carrière de joueur), le technicien sud-américain insuffle une énergie à ses joueurs qui semblent tout capter d’un coup. Une fois sur le terrain, plus rien ne semble en mesure d’arrêter cette équipe. Souvent pointé comme outsider, l’Atletico est en train, grâce à ses performances sur le terrain, de devenir un véritable favori dans la course à la coupe aux grandes oreilles !

bayernDernier membre de ce carré d’as, avec l’indéboulonnable Bayern Munich : Manchester City. ENFIN serait-on tenté de dire tant cela fait des années qu’on attend de voir les Citizens à ce stade de la compétition. Mais une question est sur toutes les lèvres : les joueurs de Pellegrini y seraient-ils arrivés sans Kévin De Bruyne ? Nous, on se mouille et la réponse est claire : NON ! Depuis qu’il est arrivé à Manchester, « Baby Face » va d’exploit en exploit. Cette équipe de City, c’est désormais la sienne et plus personne ne peut le nier !

A chaque fois qu’il est sur le terrain, cette équipe semble capable du meilleur. Avec sa vista hors du commun, le petit Kévin a clairement franchi un cap et s’affirme comme le meilleur joueur belge actuellement. Dans une forme étincelante, dans son sillage, Manchester City peut vraiment rêver de soulever la toute première Ligue des Champions de son histoire.

atletico-madrid-15-16-home-kitD’ici la finale, les pronostics iront bon train. Ce qui est certain, c’est que le vainqueur sera un (très) beau lauréat. Que ce soit le Real, l’Atletico, Manchester City ou le Bayern Munich, tous ont prouvé qu’ils méritaient de soulever le trophée. Maintenant, il ne reste « plus qu’à » faire le travail sur le terrain mais avec des joueurs comme Griezmann, Cristiano Ronaldo, Kévin De Bruyne ou Robert Lewandowski, on n’a pas fini de rêver.

Jay Brizzy