Une vie dédiée à Manchester United

Un « clubman », c’est quelqu’un qui appartient à un club et qui y est actif. Duse Magazine a décidé de prendre un peu de temps pour présenter les dix plus grands clubmen de l’histoire. Non pas car ils sont restés des années dans la même équipe mais bien pour l’importance et leur implication dans l’histoire d’une ville. On vous présente les dix clubmen qui sont l’ADN d’une équipe, d’un club… d’une ville !

Un début précoce

Né le 29 novembre 1973, le Gallois Ryan Giggs a rapidement tapé dans l’œil de Sir Alex Ferguson, qui sera son mentor voire comme un deuxième père pour lui. Repéré alors qu’il n’avait que 13 ans, il signait son premier contrat lors de son 17è anniversaire. Un contrat en faveur de… Manchester United !

A young Ryan Giggs

C’était le début d’une grande romance entre le Gallois et le club anglais. Rapidement, l’ailier gauche est devenu le chouchou du public de par son style atypique mais ô combien efficace. Tout au long de sa carrière, il disputera 963 rencontres sous le maillot mancunien et inscrira 169 buts ! Machine à titres, Ryan Giggs est devenu une icône, voire même une légende à ManU où il est devenu le joueur le plus titré de l’histoire du football avec 35 titres ! Il est aussi le joueur qui a disputé le plus de matches sous une seule et même vareuse et, fait assez étonnant, on notera que durant ses 23 saisons passées sous les couleurs de Manchester United, il n’a jamais reçu le moindre carton rouge !

Ryan Giggs – Focus

Amoureux de son club

Si lorsqu’il était sur le terrain, le Gallois avait juré fidélité aux Mancuniens, quand il a pris sa retraite en 2014, Ryan Giggs n’a pas pour autant quitté son club de cœur. Mieux même : il s’est installé dans le costume d’assistant-coach. Fidèle bras droit de Louis Van Gaal depuis que celui-ci est à la tête de ManU, Ryan Giggs brille déjà dans ce nouveau costume qu’il pourrait peut-être laisser au placard dans un avenir proche. C’est clair, pour le moment, Manchester United n’est plus aussi flamboyant que par le passé et vu l’amour que les supporters portent à leur ancien ailier gauche, ils ne seraient certainement pas contre le voir reprendre les rênes de l’équipe. D’ailleurs, Ryan Giggs l’avait déjà fait par le passé. Alors que David Moyes était licencié en avril 2014, le Gallois prenait place sur le banc mancunien pour diriger son équipe vers la victoire pour son tout premier match (4-0 face à Norwich) avant de s’incliner la semaine suivante contre Sunderland.

Amoureux de ses couleurs, alors que Manchester United était à la peine pour son troisième match sur le banc en tant que coach, Ryan Giggs n’a pas hésité… à enfiler son maillot, à monter sur le terrain et à délivrer une passe décisive à Robin Van Persie pour offrir la victoire à son équipe face à Hull City dans l’hystérie la plus totale que l’on peut imaginer dans les tribunes ! Alors Ryan Giggs succédera-t-il à Louis Van Gaal dont les jours sont comptés ? Rien n’est impossible et d’ailleurs, le technicien hollandais n’hésite pas à vouer les qualités de son assistant : « En ce moment, j’ai la responsabilité du poste de manager et Giggs a des tâches à effectuer tout comme les joueurs et mon autre adjoint. Mais ce que Giggs doit faire pour moi, il le fait bien, très bien même. Donc j’espère qu’il sera le prochain manager quand je partirai. » Un bel hommage pour l’enfant du club qui a toujours tout donné pour ses couleurs.

Un produit marketing

Mais comme on l’a déjà expliqué, un clubman, ce n’est pas uniquement un gars qui reste dans son club pendant une vingtaine d’années. C’est un joueur qui est fidèle, oui, mais qui représente également l’ADN d’un club et qui en fait la promotion bien au-delà de ses frontières. Comme tout clubman qui se respecte, Ryan Giggs a hissé très haut les couleurs mancuniennes et notamment sur les consoles de jeu. En octobre 2002, il devenait ainsi le visage du nouvel opus de FIFA aux côté de Roberto Carlos et d’Edgar Davids.

Ryan Giggs receives PFA Merit 2016 award

Avec le cœur sur la main, Ryan Giggs s’est aussi engagé dans les œuvres caritatives en devenant ambassadeur de l’UNICEF au Royaume-Uni en aout 2006.
En 2015, alors que le froid gronde dans les rues de Manchester, Ryan Giggs, accompagné de son ami de toujours Gary Neville, vient en aide à des sans-abris qui avaient décidé de squatter un immeuble pour se mettre un peu au chaud. Et contrairement au premier réflexe que certaines personnes auraient eu, c’est-à-dire contacter la police pour faire évacuer l’endroit le plus vite possible, le Gallois a fait tout le contraire. Non seulement il les a accueilli à bras ouverts mais en plus, il leur a donné la possibilité de rester dans l’immeuble tant que la météo était aussi difficile. On ne peut plus le nier : Ryan Giggs a un grand cœur et n’hésite pas à venir aide à ceux qui sont dans le besoin dans ce qui est devenu SA ville de Manchester !

Véritable symbole en Angleterre, le Gallois a également ouvert un restaurant dans son hôtel ! Et pour y faire sa carte, il s’est inspiré… de son expérience à Manchester United puisqu’on y retrouve un hamburger « Boss » faisant référence à son seul et unique coach : Sir Alex Ferguson ou encore un autre hamburger « King » dédié lui à un crack du football : Éric Cantona. C’est clair : bien plus que dans un club, Ryan Giggs s’est impliqué dans la vie de cette ville où il est désormais impossible de se promener sans trouver une référence ou une référence au super ailier gauche mancunien.

Un joueur, un homme, une icone

Jamais dans l’histoire du football, un joueur n’avait été aussi fidèle à un club que Ryan Giggs. Au-delà du joueur extraordinaire qu’il a été, le Gallois est un homme qui respecte ses engagements et qui a tout donné pour le maillot qu’il a porté. Contrairement à d’autres sportifs qui n’hésitent pas à troquer leur vareuse contre quelques biftons, Ryan Giggs n’a jamais craché sur ses couleurs… bien au contraire. Il les a toujours porté fièrement et en a fait la promotion dans le monde entier. Car si Manchester United est aussi apprécié dans le monde du football, il le doit également à des gars comme Ryan Giggs qui prouve que l’argent ne fait pas tout et que l’amour d’un maillot, d’une ville, ca compte plus que tout.

Giggs – The Legend

Il est désormais impossible de parler de ManU sans évoquer le nom de Ryan Giggs qui y est devenu une icône, une légende. Bien après avoir pris sa retraite, ses maillots se vendent encore comme des petits pains dans les travées d’Old Trafford. Jeunes ou moins jeunes, tous sont fiers de porter une vareuse floquée du célèbre gallois qui est et restera à jamais l’un des plus grands clubmen de l’histoire du sport !

Jay Brizzy